Philippe Kaminski, qui était totalement opposé au projet, se réjouit de son abandon dans sa dernière lettre d’information. Son opinion diffère néanmoins de ce qu’on a généralement lu sur ce sujet. On lira avec intérêt le parallèle qu’il dresse avec le projet de grand canal Rhin-Rhône, enterré il y a maintenant vingt ans. www.prospective-sociale.org