Le Carrefour des Acteurs Sociaux et le Partenariat Eurafricain ont été à l’origine d’une délégation de six personnes qui ont pu constater l’indigence de la représentation institutionnelle française. Il nous appartient d’y suppléer en renforçant les liens du Partenariat Eurafricain avec les  organisations professionnelles vouées aux relations euro africaines (Comité des Investisseurs en Afrique, Medef International, CPCCAF, branche internationale de la CGPME …). Organisé par la Chambre de Commerce Belgo Luxembourgeoise/ACP, la Fondation Friedrich Neumann, l’Institut Max Planck et l’Institut Euro-Africain de Droit Economique a mis en évidence, avec la participation d’une centaine de cadres dirigeants africains,  la nécessité tout à la fois d’une coordination accrue des politiques européennes (nationales et « européennes ») et d’une reconnaissance mieux assumée des réalités (culturelles, ethniques, ) africaines en répudiant certains dogmes de l’europeocentrisme.