M. Denys Ferrando Durfort, président du Français en Partage (le plus important réseau de diffusion du livre français – et notamment de bibliothèques – dans le monde) a accepté de faire partie du comité de pilotage du Partenariat Eurafricain. Qu’il en soit remercié car, même à l’heure du tout numérique, le livreconserve ses vertus. Mais conserver est un mot quicommence mal et la vertu du livre est aussi d’asseoir la langue française comme langue de connivence, élitaire peut-être mais puissamment fédératrice ce qui constitue un créneau qu’il faut savoir occuper.